Fairphone : retour d’expérience

Fairphone : retour d’expérience

5 janvier 2021 0 Par Aldolinux

Aujourd’hui, on vous propose de découvrir le retour d’expérience de Thierry, qui a abandonné son vieux FirefoxOS pour un autre téléphone libre et plus éthique : le Fairphone 3.

La parole est à Thierry :


Retour sur une solution de téléphonie éthique et libre.

Mon vieux téléphone commençant sérieusement à ne plus pouvoir assurer la mission basique pour laquelle je l’avais acheté (téléphoner), il m’a fallu me résoudre, après cinq ans de bons et loyaux services (avec Firefox OS) à m’en défaire.

J’ai donc acheté un Fairphone 3.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, Fairphone est aujourd’hui, d’après mes sources, la seule entreprise mettant sur le marché un ordiphone dont le processus de fabrication respecte autant que possible l’humain et l’environnement, et dont la durée de vie varie entre cinq et dix ans. Mais en tant que logiciel-libriste convaincu, la question du système d’exploitation m’a forcément taraudée, et, malheureusement, ce téléphone est fourni avec Android développé par Google. Mon objectif n’était bien sûr pas de quitter Firefox OS pour retomber dans les griffes d’un GAFAM, et il m’a donc fallu aller à la pêche aux infos sur Internet.

Fairphone poussant son raisonnement autour de l’éthique assez loin, une alternative est proposée à celles et ceux qui en ont le courage, même si je trouve qu’elle n’est pas suffisamment mise en évidence sur le site du fabricant : une version Android développée par la /e/ Foundation.

A priori, si vous allez sur la page qui est censée guider le commun des mortels pour installer ce système d’exploitation sur votre Fairphone 3 (disponible aussi pour le 2 ainsi que pour le 3+), franchement ça fait peur. En tous cas ça m’a fait peur. Et pourtant je comprends bien l’anglais et arrive plus ou moins à me débrouiller en informatique…

Heureusement, il existe un logiciel développé pour vous faciliter la manipulation, il s’appelle Easy Installer, et est directement disponible dans votre logithèque si votre ordinateur fonctionne avec un système GNU / Linux. Une fois installé, vous n’aurez plus qu’à suivre les indications.

Bien qu’assez précises, celles-ci comportent quelques erreurs ou approximations, dont voici les corrections :

  1. On ne vous le dira pas, mais il faudra certainement que vous mettiez à jour votre système d’exploitation Android par Google avant de commencer la manipulation si une mise à jour est en attente. Sans quoi, rien ne fonctionnera.
  2. Lorsque vous lirez qu’il faut rechercher dans les paramètres de votre téléphone « débogage Android », c’est en réalité « débogage USB » qu’il faudra écrire et sélectionner pour permettre le transfert de données depuis votre ordinateur jusque sur votre ordiphone.
  3. Lorsqu’on vous expliquera la procédure à suivre pour faire redémarrer votre téléphone sur le mode « bootloader » permettant d’installer le nouveau système d’exploitation par-dessus l’ancien, il faudra peut-être vous armer de patience et répéter de nombreuses fois la manipulation, enlever et remettre la batterie de votre ordiphone si celui-ci ne répond plus à rien, etc. En faisant preuve de persévérance, et après quelques sueurs froides, j’y suis arrivé, donc ça devrait aussi être votre cas.

Important à noter : il existe une conversation Telegram, en français, permettant de demander de l’aide en cas de problème.

Le résultat vaut le temps passé et la peine consacrée à cette manipulation pas encore réellement accessible au grand public (on n’en est pas loin avec l’Easy Installer, mais c’est pas encore tout à fait ça) : le magasin d’applications de la /e/ Foundation est accessible sans obligation d’ouvrir un compte, et le nombre d’applications proposées est amplement suffisant pour quelqu’un qui utilise son ordiphone avec raison, voire parcimonie.

De plus en plus, il devient possible d’avoir une consommation de l’informatique écologique, humaine et respectueuse de la vie privée. À nous de nous engager dans cette voie.


Vous pouvez retrouver son post d’origine sur Diaspora* : https://framasphere.org/posts/10978987