Diaspora*, libérez-vous de Facebook.

Diaspora*, libérez-vous de Facebook.

21 février 2018 1 Par Etienne

Facebook est un réseau social qui vous permet d’échanger avec vos proches, mais aussi avec d’autres personnes autour de thèmes qui vous rassemblent. Ça semble génial n’est-ce pas ?

Oui mais voilà le problème : tout est fait au mépris de votre vie privée et dans le but de collecter le plus de données personnelles sur vous. Non seulement les informations que vous postez vous-même… mais aussi beaucoup d’autres contenues sur votre smartphone et l’historique des sites que vous visitez ! Pire encore, Facebook fiche toute la population mondiale en créant des profils fantômes, pour ceux qui n’ont pas de compte, officiellement pour « offrir la meilleur expérience utilisateur » quand vous rejoindrez leur réseau !
À quelle fin ? Officiellement à des fins de ciblages publicitaires, mais également afin d’influencer votre opinion. On ne vous demande pas de nous croire sur parole, regardez le reportage The Great Hack pour en savoir plus (il est basé sur des faits réels et sur des affaires qui ont été jugées).

C’est pour tout cela :

  1. qu’on vous déconseille vivement d’utiliser Facebook ;
  2. qu’on vous invite à installer le plugin Facebook Container pour vous protéger des « boutons j’aime »
  3. qu’on vous propose de découvrir un réseau plus respectueux de votre vie privée : Diaspora*.

diaspora*Diaspora* est un réseau social qui vous permet d’échanger avec vos proches, mais aussi avec d’autres personnes autour de thèmes qui vous rassemblent. Ça semble génial n’est-ce pas ?

Oui mais voilà ! Le problème est que… Ah ben non, suis-je bête, il n’y a pas de problème, car Diaspora* est ce qu’on appelle un réseau social libre et décentralisé.

Un réseau social libre, car vous restez propriétaire des données que vous y postez, et celles-ci ne pourront être réutilisées à des fins de ciblage commercial. Finies les pub qui vous collent à la peau partout sur Internet !

Un réseau social décentralisé, car au moment de créer votre compte, vous devrez choisir un « nœud » (POD), c’est-à-dire une association (au choix parmi plusieurs) qui prendra en charge vos données et votre profil sur leurs serveurs. Ainsi, vous pouvez choisir une asso en qui vous avez confiance et vous savez exactement où sont vos données ! du coup la structure du réseau ressemble à ça par rapport à Facebook :

Et il existe une multitude de nœuds dans le monde, environ 4 500 !Tenez, en France, il en existe principalement deux, dont voici les liens :

https://diasp.org/

https://framasphere.org/users/sign_in

Sachez que vous pouvez également créer votre propre POD, si vous en avez les capacités techniques, proposer d’héberger des profils d’utilisateurs. Si ça vous intéresse, je vous conseille de consulter la page https://diasporafoundation.org/ pour plus de renseignements.

Alors il est certain que sur Diaspora*, il y a beaucoup moins de monde que sur Facebook. Mais il ne tient qu’à vous de rameuter vos amis et d’en faire votre nouveau lieu d’échange !