Nouvelles – le bracelet anti-enceinte connectée.

Quelle désagréable surprise quand on se trouve chez des amis en toute confiance et qu’on s’aperçoit soudainement qu’une enceinte connectée trône dans le salon et écoute toute notre conversation !
Cette situation aura peut-être bientôt une fin grâce à ce bracelet anti-enceinte connectée.

Lire l’article sur France Inter : Un bracelet « anti-espionnage » des assistants vocaux Alexa, Siri ou autres Google Home

 

Nouvelles – GNU/Linux dans le Zoom de la rédaction de FranceInter

Nous vous invitons à ré-écouter le Zoom de la rédaction du jeudi 6 février 2020 de France Inter qui traite des « crypto-virus » à l’hôpital.

Ces derniers mois, plusieurs hôpitaux français ont été touchés par des « rançongiciels », des virus informatiques qui cryptent les données de leurs victime et exigent une rançon. Le phénomène inquiète les autorités, qui encouragent à relever le niveau de sécurité informatique.

On en profite pour corriger une erreur courante :
on ne peut pas « crypter des données », mais on les « chiffre ». En effet on va chiffrer et déchiffrer (ou coder / décoder) des données avec une clef de chiffrement. Ce n’est que lorsque l’on ne possède pas cette clé que les données doivent être « décryptées ». Pour reprendre la définition du Larousse : « Retrouver le sens clair d’un message chiffré en écriture secrète, sans connaître la clef ayant servi à le transcrire. ».
On le comprend : « crypter des données » reviendrait à « chiffrer des données » sans connaître la clef de chiffrement…

Pour que ce soit totalement clair : on peut verrouiller et déverrouiller une porte à clef, dont on a la clef. On peut « crocheter » une porte dont on n’a pas la clef, mais « dé-crocheter une porte », c’est à dire « fermer une porte à clef sans avoir la clef »… c’est impossible !

PineTime, la smartwatch open source !

On vous a déjà parlé du Pinephone, le projet de téléphone Libre open-source et open-hardware. Eh bien figurez-vous que l’équipe de Pine64 cogite sur un projet de montre connectée libre, la PineTime !

À l’heure actuelle, si vous souhaitez une montre connectée Libre, vous n’avez pas d’autre choix que de vous tourner vers le projet AsteroidOS qui permet d’installer un OS Libre sur des montres propriétaires (et un peu anciennes), ça ressemble à ça :

C’est déjà super, mais le matériel reste un peu ancien et surtout pas Libre du tout. C’est ce à quoi PineTime propose de remédier.

Le projet PineTime est donc une montre connectée et open source capable d’exécuter des systèmes d’exploitation ouverts et personnalisés (tels que ephyr, FreeRTOS, Mbed, Mynewt ou NuttX, nul doute qu’AsteroidOS sera porté par la suite). La montre devrait être bien équipée avec entre autre un moniteur de fréquence cardiaque, une batterie tenant une semaine ainsi qu’un écran tactile capacitif IPS lisible en plein soleil.

PineTime Kit de développement

Actuellement, rien n’est encore utilisable, mais un KIT de développement est déjà disponible pour les « bidouilleurs » à 24,99$ seulement !

 

Nouvelle – le 28 janvier, Journée mondiale de la Protection des données

Le 28 janvier, c’est la Journée mondiale pour la Protection des données.

Aussi, on en profite pour vous rappeler que seuls les Logiciels Libres offrent la possibilité d’étudier leur code source et de prouver qu’ils ne contiennent pas de fonctionnalités malicieuses !

Pour votre navigation sur internet : utilisez le navigateur Firefox ! La fondation Mozilla a d’ailleurs créé d’autres outils qui vous permettent de garder le contrôle. Comme Firefox Lockwise, pour gérer vos mots de passe ; Firefox Monitor, pour vérifier que vos courriels n’ont pas été compromis via des sites qui ont été piratés et Firefox Send, pour transmettre vos fichiers lourds en toute sécurité.

Mais n’oubliez pas que vous êtes le maillon le plus important (ou le plus faible) :

  • Utilisez des mots de passe forts et différents pour tous vos comptes en ligne ! (Le nom de votre animal de compagnie, les dates d’anniversaire, le prénom des enfants… ne sont pas des mots de passe sûrs !)
  • Limitez votre usage des Wifi publics, en effet vos données qui y transitent sont rarement chiffrées, pire elles sont souvent analysées afin de vous profiler.
  • N’utilisez que des objets connectés dont les fabricants proposent des mises à jour régulières de leur produit. Un objet connecté, c’est une porte d’entrée privilégiée pour attaquer votre réseau !
  • Soyez vigilent sur ce que vous laissez en ligne, notamment sur les réseaux sociaux. (Protégez vous du pistage de Facebook avec Facebook Container).

Nouvelles – Qwant moteur de recherche par défaut du Gouvernement.

Entendu ce matin sur France Inter dans le 7-9 : le moteur de recherche français Qwant qui devient le moteur de recherche par défaut du gouvernement. 🤟😄
Dommage que le journaliste commence par confondre un « moteur de recherche » et un « navigateur web », mais au moins on parle de Qwant et de l’alternative viable qu’il représente.
Pour mémoire un navigateur c’est le logiciel avec lequel vous « surfez » sur l’Internet : Firefox, Opera, Chrome, Edge, Internet Explorer… le moteur de recherche, c’est le service web que vous utilisez pour faire des recherches : Bing, Duckduckgo, Qwant, Yahoo, Google…

Fin du support de Windows 7, offrez-vous un GNU/Linux !

Microsoft a annoncé que le support de Windows 7 prendra fin le 14 janvier 2020. Cela signifie que les PC fonctionnant avec ce système d’exploitation ne recevront plus de mise à jour, ni fonctionnelle, ni de sécurité, aussi continuer à utiliser un pc avec Windows 7 c’est s’exposer à de gros risques de sécurité.

Que se passe-t-il si je continue à utiliser Windows 7 ? Si vous continuez à utiliser Windows 7 après la fin du support, votre PC continuera de fonctionner, mais il deviendra plus vulnérable aux risques de sécurité et aux virus. Votre PC continuera à démarrer et à s’exécuter, mais vous ne recevrez plus de mises à jour logicielles, notamment de mises à jour de sécurité, de la part de Microsoft. (source support.microcroft.com)

Microsoft Security Essentials va-t-il continuer de protéger mon PC après la fin du support ? Non, votre PC Windows 7 ne sera pas protégé par Microsoft Security Essentials (MSE) après le 14 janvier 2020. Ce produit est propre à Windows 7 et suit les mêmes dates de cycle de vie pour le support. Cliquez ici pour en savoir plus sur MSE. (source support.microcroft.com)

Il est peu probable que votre ordinateur puisse migrer facilement vers la nouvelle version de Windows sans devenir considérablement plus lent. Alors plutôt que de jeter votre ordinateur à la poubelle et d’en racheter un autre, pourquoi ne pas lui offrir une distribution GNU/Linux ?

Continuer la lecture de « Fin du support de Windows 7, offrez-vous un GNU/Linux ! »

Nouvelles – Firefox Voice !

Le contrôle des nouvelles technologies par la voix devient incontournable, les Logiciels Libres ne sont pas en reste. La preuve, Mozilla lance la beta de Firefox Voice, permettant de piloter Firefox à la voix (ou de lui faire lire une page web).

Cliquez ici pour tester Firefox Voice.

NB : pour le moment l’extension n’est disponible qu’en anglais.

Nouvelles – Mycroft AI, l’enceinte connectée libre progresse

Bonjour à tous, s’il est déjà possible d’utiliser Mycroft AI sur un raspberry pi 3, la version « Mark II » – avec un écran – progresse bien ! La preuve en vidéo :

Nouvelles – vos cadeaux connectés avec Mozilla

Cette année encore, à l’occasion de fêtes de fin d’année, la fondation Mozilla lance sa campagne intitulée « Privacy not included »Confidentialité non incluse ») afin de vous guider vers des cadeaux connectés plus respectueux de votre vie privée.

la liste de MozillaN’achetez rien sans vérifier la liste avant !

Nouvelles – AMAZON : VERS L’INFINI ET PÔLE EMPLOI !

Nous vous invitons à lire la Note d’analyse de Mounir Mahjoubi (Député du 19e arrondissement de Pars) intitulée « Amazon : vers l’infini et Pôle Emploi ! ».

Extrait :

Qu’il est simple et séduisant d’acheter sur Amazon… L’offre  y est pléthorique, les commandes s’y passent en trois clics et les produits sont livrés en seulement quelques jours. Les Français sont charmés. L’entreprise américaine se frotte les mains.​Nos commerçants traditionnels et nos emplois, eux, s’évanouissent​. Amazon s’affiche pourtant comme un pourvoyeur d ’emplois​. L’entreprise compte en France 9 300 salariés en CDI, soit 1 800 de plus qu’en 2018. Elle a par ailleurs annoncé l’embauche de 9 000 intérimaires à l’occasion des fêtes de fin d’année. Il ne faut toutefois pas s’y tromper… Amazon détruit plus d’emplois qu’elle n’en crée​.

Pensez-y quand vous ferez vos achats pour les fêtes de fin d’année !