Mycroft AI, fabriquez votre enceinte connectée vous-même !

Mycroft AI, fabriquez votre enceinte connectée vous-même !

2 avril 2020 2 Par Aldolinux

On vous en a déjà parlé, le projet Mycroft AI prépare une enceinte connectée à l’instar d’Alexa ou de Google Home, MAIS respectueuse de votre vie privée et basée sur des Logiciels Libres.

La première version, le Mark I n’est plus disponible à l’achat, quand à Mark II la deuxième génération elle est toujours en gestation, comme vous pouvez le voir dans cette vidéo :

Pourtant vous pouvez d’ors et déjà en profiter en la fabriquant vous-même ! Ça vous tente ? Alors allons-y !

De quoi avez-vous besoin ?

Voici la liste du matériel nécessaire :

  1. un carte Raspberry pi (Pi3B, Pi3 B+ celle que nous utiliserons ou la Pi4)
  2. un boîtier pour protéger l’ensemble
  3. une carte SD 8Go ou plus
  4. un boîtier d’alimentation
  5. Pour le micro (au choix) :
    1. le moins cher (max 5€), mais il faudra lui « parler directement dans l’oreille » ce microphone usb.
    2. le PlayStation Eye a environ 10€ d’occasion, sera une alternative plus qualitative
    3. le haut parleur conférencier Jabra Speak 410 UC qui vous permettra en prime de vous passer du n°6 ci-dessous
  6. des haut-parleurs avec prise jack et amplificateur.

(retrouvez tous les matériels compatibles ici)

Pour configurer le tout, nous vous conseillons également de vous munir :

  1. d’un écran avec câble HDMI
  2. d’un clavier
  3. d’un câble Ethernet, si jamais vous ne souhaitez par utiliser le wifi.

C’est parti !

1 – Récupérer l’image du système et l’installer sur la carte SD :

Téléchargez l’image du système depuis le site officiel de Mycroft AI. Une fois le fichier nommé « Picroft_Buster-Keaton_2020-01-10.zip » (ou avec une date plus récente) récupéré, il faut le « graver » sur votre carte SD. Pour ce faire, plusieurs outils s’offrent à vous. Dans notre cas, nous avons utilisé le logiciel Disk de notre distribution : clic droit sur le fichier, puis ouvrir avec « Enregistreur d’Image Disque », puis sélectionner votre carte SD et laissez faire.

2 – 1ère configuration de Mycroft :

Votre carte SD prête, mettez-la dans votre raspberry pi 3, que vous aurez branché à un écran, au micro, à un clavier et aux haut-parleurs. Branchez ensuite la prise d’alimentation et suivez les instructions à l’écran à l’aide de votre clavier. On vous demandera de donner les codes de votre wifi pour que Mycroft puisse se mettre à jour et se connecter au service, mais également d’indiquer le type de microphone que vous voulez utiliser et la sortie son à utiliser (HDMI, jack, USB…).

3 – connecter Mycroft au service :

Une fois la procédure d’installation terminée, une voix vous demandera (en anglais) de vous rendre sur le site mycroft.ai pour appairer votre appareil au service Mycroft. Pour ce faire, vous devrez saisir un code que l’enceinte connectée vous dictera (le code sera également visible à l’écran). On vous demandera également de renseigner quelques informations relatives à votre position géographique, le type de voix que vous souhaitez utiliser (Homme ou Femme) et de choisir un « mot d’éveil ».

panneau de configuration de Mycroft AIUne fois tout renseigné, vous pourrez alors tester les fonctionnalités de base en disant « Eh Mycroft, What’s the weather like ?  » ou bien « Eh Mycroft, play the news. », etc.

4 – Ajouter des compétences à Mycroft :

Vous pourrez par la suite ajouter des compétences (ou skills) à Mycroft de deux façons :

  • soit en vous rendant dans le « Skill Marketplace » disponible sur le site mycroft.ai
  • soit en demandant à Mycroft d’installer lui-même un service en disant « Eh Mycroft, install XXX skill ».

Mycroft peut en effet contrôler certains de vos objets connectés. On vous conseille également de l’associer à Mozilla WebThings Gateway.

Voici ce à quoi ressemble notre essai :

 

Amusez-vous bien !