Fin du support de Windows 7, offrez-vous un GNU/Linux !

Windows 7

Microsoft a annoncé que le support de Windows 7 prendra fin le 14 janvier 2020. Cela signifie que les PC fonctionnant avec ce système d’exploitation ne recevront plus de mise à jour, ni fonctionnelle, ni de sécurité, aussi continuer à utiliser un pc avec Windows 7 c’est s’exposer à de gros risques de sécurité.

Que se passe-t-il si je continue à utiliser Windows 7 ? Si vous continuez à utiliser Windows 7 après la fin du support, votre PC continuera de fonctionner, mais il deviendra plus vulnérable aux risques de sécurité et aux virus. Votre PC continuera à démarrer et à s’exécuter, mais vous ne recevrez plus de mises à jour logicielles, notamment de mises à jour de sécurité, de la part de Microsoft. (source support.microcroft.com)

Microsoft Security Essentials va-t-il continuer de protéger mon PC après la fin du support ? Non, votre PC Windows 7 ne sera pas protégé par Microsoft Security Essentials (MSE) après le 14 janvier 2020. Ce produit est propre à Windows 7 et suit les mêmes dates de cycle de vie pour le support. Cliquez ici pour en savoir plus sur MSE. (source support.microcroft.com)

Il est peu probable que votre ordinateur puisse migrer facilement vers la nouvelle version de Windows sans devenir considérablement plus lent. Alors plutôt que de jeter votre ordinateur à la poubelle et d’en racheter un autre, pourquoi ne pas lui offrir une distribution GNU/Linux ?

On vous propose de tester Ubuntu. C’est en effet l’une des distributions GNU/Linux les plus faciles à prendre en mains quand on débute. Les puristes diront qu’elle n’est pas totalement Libre – et c’est vrai, car elle intègre des pilotes propriétaires – mais elle a l’avantage de fonctionner très facilement sur la plupart des ordinateurs.

À quoi cela ressemble ?

Ubuntu est un système d’exploitation qui a une interface (gnome) qui ressemble un peu à un mixe entre Android et MacOS, aussi vous ne serez pas perdu. Pour installer de nouvelles applications, Ubuntu dispose d’un magasin d’applications, à l’instar d’un GooglePlay, mais voyez plutôt :

Que faut-il pour commencer ?

  1. télécharger l’image ISO d’Ubuntu
  2. installer l’image sur une clé USB
  3. booter l’ordinateur sur la clé USB
  4. installer Ubuntu

1- récupérer l’image d’Ubuntu :

Pour installer Ubuntu, il faut télécharger une image ISO, c’est un fichier qui contient l’intégralité des données nécessaires à l’installation du système. Pour ce faire, rendez-vous sur le site officiel d’Ubuntu.

Plusieurs choix s’offrent à vous :

  1. vous avez un ordinateur avec un processeur 64bits :
      1. la version LTS (Long Time Support) 18.04 , elle date d’avril 2018 mais bénéficie de mise à jour jusqu’en avril 2023. Les versions LTS sont maintenues pendant 5 ans.
      2. la version actuelle d’Ubuntu 19.10 (pour octobre 2019 – les versions sortent tous les 6 mois en avril et en octobre 18.04, 18.10, 19.04, 19.10…).
  2. vous avez un ordinateur avec un processeur 32Bits, la version 16.04 (fichier torrent) 32bits sera le meilleur choix, avec des mises à jour garanties jusqu’en avril 2021. Attention : après 2021, le support des processeurs 32bits ne sera plus maintenu.

Une fois téléchargé, vous vous retrouverez avec un fichier de ce type « ubuntu-XX.XX-desktop-XXXXX.iso »

2 – installer l’image ISO sur la clé USB :

Téléchargez le logiciel Unetbootin et lancez-le, vous aurez alors la fenêtre suivante :

UnetbootinCliquez sur « Diskimage », sélectionnez dans le menu déroulant « ISO » (car le fichier téléchargé est une image ISO ». Sélectionnez ensuite le chemin de votre clé USB puis cliquez sur « OK » et laissez faire. À la fin du processus, vous aurez une clé USB bootable, c’est à dire que vous pourrez démarrer un PC à partir de cette clé.

3 booter sur la clé USB

C’est l’étape sans doute la plus « pénible » car elle dépend du modèle, du constructeur du pc et de son âge. Votre PC, par défaut, démarre l’OS qui est installé sur le disque dur, or nous souhaitons qu’il démarre en utilisant la clé USB que nous venons de créer. Pour ce faire, il faut aller dans le BIOS ou dans l’UEFI afin de modifier la « séquence de Boot ». Le tableau ci-dessous vous indique la touche à presser au démarrage de votre ordinateur pour « shunter » le démarrage normal et accéder au BIOS. (Il existe également parfois un accès direct « Boot menu » permettant de modifier temporairement la séquence de démarrage).

Voici une capture d’écran du démarrage d’un pc (plus le pc est récent, moins il est évident d’arriver à voir ceci), c’est à ce moment qu’il faut appuyer sur la bonne touche, ici « F12 »… si vous ratez le coche, il faudra éteindre le pc et le rallumer à nouveau pour retenter sa chance.

boot

  MODÈLES BIOS BOOT Menu RECOVERY
SONY VAIO F2   F10 ou touche ASSIST
AMD N/C F1    
ASUS N/C F2 ou suppr Echap F9
ACER N/C F2 F12 ALT+F10 ou ALT+F8
HP N/C F10 ou ESC F9 F10 OU F11 (selon les modèles)
PACKARD BELL N/C F2   F9 OU F11 (selon les modèles)
SAMSUNG N/C F2   F4
LENOVO N/C F1 F12 Touche OneKey Recovery
COMPAQ N/C F10 F9 F11 ?
TOSHIBA SATTELITE F2 F12 F8 ?
ACER   Del, F2 Esc, F12, F9  
ACER Aspire One zg5, zg8, Timeline F2 F12  
ACER Aspire v3, v5, v7 F2 F12 (il faut activer le F12 Boot menu dans le BIOS)

Plutôt que de réinventer la roue, on vous conseille la lecture de ce site « Comment démarrer l’ordinateur sur clé USB » qui vous expliquera tout.

Une fois la séquence de démarrage modifiée, redémarrez votre ordinateur avec la clé USB branchée. Si tout se passe correctement le programme d’installation d’Ubuntu va se lancer.

4 Installer Ubuntu

Une fois que le programme d’installation d’Ubuntu aura démarré, il ne vous reste plus qu’à répondre aux questions qu’il vous posera :

1 – le choix de la langue et tester ou installer Ubuntu. Si vous cliquez sur tester, rien ne sera modifié sur votre ordinateur. Au redémarrage, votre pc sera comme avant.

2 – sélectionner « installation normale »

3 – choisir « effacer le disque et installer Ubuntu » attention toutes les données de votre ordinateur seront perdues.

4 – Répondez aux différentes questions (plusieurs autres fenêtres) :

5 – Créez un profil utilisateur

6 – Il n’y a plus qu’à attendre la fin de l’installation. Et c’est prêt !

Voilà, on espère que ce petit tuto vous aidera à faire revivre votre ordinateur.

[ajout du 13 janvier 2020]

Si vraiment l’interface d’Ubuntu n’est pas digeste pour vous, sachez qu’il existe plein de distributions GNU/Linux dont certaines ressemblent graphiquement à Windows 7, voyez plutôt :

 

 

Auteur : Aldolinux

Diffuseur de logiciel Libre depuis 1998 et adhérent à l'APRIL depuis 2007.

4 réflexions sur « Fin du support de Windows 7, offrez-vous un GNU/Linux ! »

  1. Oui c’est vrai le 14 janvier Windows 7 ne sera plus maintenu au niveau sécurité c’est une bonne chose de passer à Ubuntu qui a un très bon système d’exploitation juste pour jouer où la bureautique il n’est pas très compatible avec tous les logiciels c’est dommage par contre pour monter serveur Web c’est le top

    1. bonjour, et merci pour ce commentaire. On ne peut pas dire « qu’il n’est pas très compatible avec tous les logiciels », car un logiciel qui est fait pour Windows n’est pas plus compatible avec GNU/Linux qu’avec MacOS. Généralement on trouve toujours un équivalent pour chaque logiciel utilisé sous Windows. Si vous avez besoin d’aide : nous sommes là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.