VLC, le lecteur multimédia libre.

Marre de devoir télécharger un codec pour lire le dernier montage vidéo d’un ami ? Pas le temps d’attendre la fin d’un téléchargement pour savoir si le fichier que vous essayez de récupérer est le bon ? Alors VLC media player est fait pour vous !

VLC media player est un lecteur multimédia Libre. Il intègre ses propres systèmes de décodage capables de lire la plupart des fichiers multimédias ainsi que des DVD, des CD Audio, des VCD et divers protocoles de diffusion tels que RTP, RTSP ou HTTP. Bien évidemment, cette grande variété de formats n’est pas gérée par magie : VLC intègre un gestionnaire de mise à jour vous permettant d’installer la dernière version disponible dès sa sortie. Cependant, vous n’aurez jamais à mettre à jour autre chose que VLC lui même, ce qui vous évitera des déboires avec des versions de codecs qui ne sont pas en phase avec le lecteur…

Qui plus est, ces codecs intégrés ont une très bonne gestion des fichiers corrompus ou incomplets, même si tous les formats ne sont pas égaux à ce sujet. Ceci qui vous permet par exemple de lire le début un fichier en cours de téléchargement pour vous assurer que vous n’allez pas passer trois heures à télécharger une vidéo que vous n’allez pas conserver. Vous pourrez également visionner/écouter ce qui peut encore l’être d’un support endommagé, comme un CD ou DVD rayé…

Enfin, VLC est « cross-plateforme », ce qui vous permet de l’emmener partout avec vous, que vous soyez détenteur d’un PC sous Windows, Linux ou Mac, comme d’un téléphone Android ou iOS.

Voici une liste non exhaustive de ses fonctionnalités :

  • Cross-plateforme : Windows, Linux, Mac, Android et iOS ;
  • Utilise le décodage matériel sur la plupart des plateformes ;
  • Possibilité de basculer en décodage logiciel en cas de besoin ;
  • Supporte une multitude de formats (pour ne pas dire tous) :
    • Audio : MPEG Layer 1/2, MP3 – MPEG Layer 3, AAC – MPEG-4 part3, Vorbis, AC3 – A/52, E-AC-3, MLP / TrueHD>3, DTS, WMA 1/2, WMA 3, FLAC, ALAC, Speex, Musepack / MPC, ATRAC 3, Wavpack, Mod, TrueAudio, APE, Real Audio, Alaw/µlaw, AMR (3GPP), MIDI, LPCM, ADPCM, QCELP, DV Audio, QDM2/QDMC, MACE ;
    • Vidéo : MPEG-1/2, DivX® (1/2/3/4/5/6), MPEG-4 ASP, XviD, 3ivX D4, H.261, H.263 / H.263i, H.264 / MPEG-4 AVC, Cinepak, Theora, Dirac / VC-2, MJPEG (A/B), WMV 1/2, WMV 3 / WMV-9 / VC-1, Sorenson 1/3, DV, On2 VP3/VP5/VP6, Indeo Video v3 (IV32), Real Video (1/2/3/4) ;
    • Sous-titres : DVD, Text files (MicroDVD, SubRIP, SubViewer, SSA1-5, SAMI, VPlayer), Closed captions, Vobsub, Universal Subtitle Format (USF), SVCD / CVD, DVB, OGM, CMML, Kate ;
    • Tags : ID3 tags, APEv2, Vorbis comment ;
    • Protocoles : UDP/RTP Unicast, UDP/RTP Multicast, HTTP / FTP, MMS, TCP/RTP Unicast, DCCP/RTP Unicast, File, DVD Video, Video CD / VCD, SVCD, Audio CD (no DTS-CD), DVB (Satellite, Digital TV, Cable TV), MPEG encoder, Video acquisition ;
    • Formats : MPEG (ES,PS,TS,PVA,MP3), AVI, ASF / WMV / WMA, MP4 / MOV / 3GP, OGG / OGM / Annodex, Matroska (MKV), Real, WAV (including DTS), Raw Audio : DTS, AAC, AC3/A52, Raw DV, FLAC, FLV (Flash), MXF, Nut, Standard MIDI / SMF, Creative™ Voice ;
    • Autres : SAP/SDP announces, Bonjour protocol, Mozilla/Firefox plugin, ActiveX plugin, SVCD Menus, Localization, CD-Text, CDDB CD info, IGMPv3, IPv6, MLDv2, CPU acceleration :

Comme une petite démo vaut mieux qu’un long discours, voici quelques vidéos de VLC sous différents OS :

  • Windows
  • Linux
  • Mac
  • Android
  • iOS

Comme toujours : téléchargez uniquement vos logiciels depuis le site officiel de l’éditeur, ou si vous êtes sur une distribution GNU/Linux depuis le magasin d’applications.

Licence : VLC™ est un logiciel Libre : vous pouvez le modifier et le redistribuer selon les termes de la Licence Publique Générale GNU publiée par la Free Software Foundation (v2 ou ultérieure).

Une réflexion sur « VLC, le lecteur multimédia libre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.