Le Bar Commun – La Semaine des Libertés Numériques, du 21 au 25 novembre 2018

« Le Bar Commun » a organisé une semaine sur le thème de l’informatique Libre et de la protection de la vie privée.

Cet après-midi ne manquez pas :

  • la conférence de Keoma à 13h30, sur la Brique Internet, une solution d’auto-hébergement qui devient de plus en plus accessible au grand public.
  • la conférence de Jean-Baptiste Kempf à 15h qui viendra nous parler de VLC (lecteur vidéo), le logiciel libre le plus utilisé au monde.

Tout le programme est disponible ici.

« Guide de survie des aventuriers d’Internet » V2

L’association CECIL (Centre d’Études sur la Citoyenneté, l’Informatisation et les Libertés) en partenariat avec la LDH (Ligue des Droits de l’Homme) propose un guide de survie pour préserver nos libertés face aux dangers de la surveillance en ligne.

Guide de survie des aventuriers d'Internet

Le « Guide de survie des aventuriers d’Internet » V2 vise à :

  • sensibiliser aux dangers du profilage, des publicités ciblées, des mesures restrictives de libertés, de l'IP‑Tracking, de l'autocensure... ;
  • assimiler aux bonnes pratiques pour mieux défendre nos vies privées et nos libertés ;
  • améliorer la maîtrise des outils numériques courants : navigateur, mots de passe, cookies… ;
  • inciter à adopter des mesures et outils simples pour se protéger :
    anti-traceurs (ex :uBlock Origin), chiffrement (ex : GPG-PGP), réseaux
    anonymisants (TOR)…
  • améliorer la sécurité de son smartphone.

Bref, une vrai mine d’or que vous pouvez télécharger (ou acheter pour 5€) directement sur le site de CECIL

Common Voice, aidez à donner une voix Libre aux machines !

Lors de notre visite sur le stand de Mozilla aux RMLL 2018, qui ont eu lieu du 7 au 12 juillet à Strasbourg, nous avons découvert le projet « Common Voice », et comme il nous a beaucoup plu, nous avons choisi de vous le présenter et de vous inviter à contribuer !

Qu’est-ce que « Common Voice » ?

Il s’agit de donner la parole aux ordinateurs, ni plus ni moins ! Vous nous direz que ça existe déjà… mais rien de ce qui existe n’est Libre ou parfaitement fonctionnel. La plupart des voix de qualité viennent de Microsoft, Google ou Amazon, et le projet Libre eSpeak (qui a le mérite d’exister) a une voix très robotique, pas très agréable à l’oreille.

Nous créons un jeu de données de voix ouvert et publiquement accessible, que tout le monde peut utiliser pour réaliser des applications utilisant la voix.

Comment faire pour participer ?

Afin de réaliser une voix la plus humaine possible, Mozilla a besoin de récolter des échantillons de voix. Aussi, la première façon de participer est d’aller sur le site de mozilla, et de vous enregistrer en train de lire 5 phrases. C’est tout simple !

enregistrez votre voix

La seconde façon de faire avancer le projet, est de vérifier si le synthétiseur vocal fait bien son travail, en l’écoutant lire 5 phrases et en les validant ou non.

vérifiez que le synthétiseur fait bien son job.

Comme quoi,

même sans avoir de connaissance en développement, on peut tout à fait contribuer à un projet Libre !

Les RMLL c’est le week-end prochain à Strasbourg !

Les Réunions Mondiales du Logiciel Libre ou « RMLL » auront lieu cette année à Strasbourg du 7 au 12 juillet 2018 !

Retrouvez tout le programme sur le site officiel.

Nous sommes encore bien trop petits pour y avoir un stand, mais Aldolinux sera dans les parages et aidera à tenir le stand de Mozilla le dimanche toute la journée et quelques autres jours.

Venez nombreux !

PeerTube, appel à financement

Personne n’est sans connaître Youtube qui est devenu la plateforme vidéo incontournable du web. Youtube est riche en contenu, disponible et permet de partager facilement un contenu vidéo… oui mais voilà : il appartient à Google.

Google peut ainsi pister les usages des visiteurs et leur soumettre de la publicité ciblée, mais il peut également déréférencer des contenus sans raison ou pour obliger un propriétaire d’une chaîne à passer à la caisse. Le dernier exemple en date est le blocage de certaines vidéos de Blender (le logiciel de création 3D Libre).

Pour sortir du carcan googlien, l’association Framasoft propose le financement participatif d’une plateforme de partage vidéo décentralisée nommée PeerTube. Nous nous servons depuis peu de cette plateforme, vous pouvez d’ailleurs retrouver toutes nos vidéos sur notre chaîne Peertube.

Qu’est-ce que Peertube ? Voici l’explication en vidéo :

Quel est le but du financement participatif ?

Tout d’abord, il ne reste plus qu’un jour pour participer et sachez que les deux premiers paliers (20 000€ et 45 000€) sont déjà atteints, la V1 Deluxe sortira donc bel et bien.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, environ 48 500€ ont été récoltés…

Voici les engagements :

V1 & V1 Deluxe

○ La localisation de l’interface, afin que le logiciel puisse afficher différentes langues ;

○ La fonctionnalité d’ajout de sous-titres vidéos, facilitant l’accès aux vidéos à un public élargi ;

○ Les flux RSS, afin de suivre des instances, des utilisateurs et des chaînes vidéos via le protocole RSS ;

○ L’import de vidéos depuis une URL (lien YouTube, Vimeo, Dailymotion, etc.) ou depuis un fichier torrent ;

○ Une recherche améliorée et un outil de recherche avancée ;

○ Diverses améliorations logicielles visant une plus grande stabilité et adaptabilité.

○ La redondance des vidéos (afin que des instances « amies » puissent partager de la bande passante ou prendre le relais lorsque l’instance originelle a un souci)

○ Les abonnements aux utilisateurs et à leurs chaînes vidéos dans l’ensemble de la fédération (afin que l’on puisse s’abonner à ce que l’on veut dans toute la fédération et ce malgré les paramétrages de fédération de l’instance qui nous héberge)

Palier bonus de 75 000 € : en route vers la v2 !

Financer le développement d’une webapp qui sera disponible sur les stores d’applications pour Android et iOS ;

Contribuer à ActivityPub. ActivityPub, c’est le protocole de fédération innovant utilisé par le logiciel PeerTube, mais aussi par Mastodon (une alternative libre et fédérée à Twitter) ;

Assurer le poste du développeur principal de PeerTube au-delà de la sortie de la v1 (oct. 2018);

Préparer le chemin vers la v2, où notre priorité sera d’imaginer et concevoir un système de plugin qui facilitera le développement de nouvelles fonctionnalités et de personnalisations esthétiques.

Si vous souhaitez aussi faire partie de l’aventure, rendez-vous d’urgence sur le site de Kiss Kiss Bank Bank.

 

 

Montréal et le Logiciel Libre

François William Croteau, responsable de la ville intelligente, des technologies de l’information et de l’innovation au comité exécutif, à présenté mardi 29 mai la nouvelle politique adoptée par la ville de Montréal pour rendre ses services « ouverts, transparents et plus accessibles aux citoyens ».

« Les solutions du libre vont permettre à Montréal de se libérer, d’une certaine manière, des licences et du menottage informatique »

pour en apprendre plus à ce sujet, nous vous invitons à lire les articles suivants :

Vu à la télé ! – Ubuntu dans le journal de 20h

Quand on vous dit que le Logiciel Libre est partout :

On a aperçu le système d’exploitation Ubuntu (GNU/Linux) dans le journal de 20h de tf1 du 23 mai 2018. La preuve en images :

Ubuntu au JT de TF1

Vous pouvez voir ou revoir cette émission sur le site officiel de tf1, que nous ne féliciterons pas au passage pour l’utilisation de la technologie flash (peu sécurisée) et pour le fait de devoir s’inscrire pour consulter ses contenus.

Nouvelles – isoler Facebook avec Facebook Container de Mozilla

Toujours suite à l’affaire Facebook, nous vous proposons de découvrir Facebook Container. C’est une extension de Firefox qui permet d’isoler Facebook dans une sorte de « bac à sable » lui rendant plus difficile de suivre vos visites sur d’autres sites Web (via les cookies tiers).

Une fois activée, vous verrez ce logo bleu dans votre barre d’adresse.

Attention : si vous utilisez votre identifiant Facebook pour vous connecter à d’autres sites (ce que nous vous déconseillons vivement), il est probable que cela ne fonctionnera plus.

N’utilisez jamais vos identifiants Google ou Facebook pour vous connecter à d’autres sites.

Ceci est normal puisque cette extension est conçue pour séparer l’utilisation de Facebook de l’utilisation des autres sites.

C’est une façon plus sécurisée d’utiliser Facebook sur ordinateur, mais n’oubliez pas que Facebook pompe, en plus des informations que vous y laissez, des données sur votre téléphone portable. Aussi, n’installez pas l’application Facebook.

La meilleure chose à faire est encore de supprimer son compte.

Librement.

L’extension est disponible dans Firefox Add-ons.

 

Nouvelles – Affaire Facebook #2

Nous faisons toujours suite à notre post « les dangers des réseaux sociaux », en vous invitant à découvrir les articles suivants :

Facebook enregistre (aussi) des données sur vos coups de fil et SMS – BFM (Est-ce vraiment une surprise ?) Faites le test vous même en téléchargeant vos données depuis vos paramètres.

Elon Musk (patron de Tesla) supprime son compte et la page Facebook de Tesla – BFM (vous voyez que c’est possible !)