Nouvelles – LibreOffice 6.0 est sortie !

Une version majeure de Libre Office vient de sortir, la 6.0.
Cette nouvelle mouture apporte son lot d’améliorations telles que :

GÉNÉRAL

  • il est désormais possible d’exporter son travail au format EPUB (e-books) ;
  • il est désormais possible d’importer des fichiers QuarkXPress v3 et v4 ;
  • le support d’OOXML a été amélioré ;
  • la table des caractères spéciaux a été améliorée permettant une recherche facilitée ;
  • il est possible de gliser déposer des caractères spéciaux ;
  • un nouveau jeu d’icônes (Elementary) a été ajouté ;
  • il est possible de signer électroniquement ses documents avec les clefs OpenPGP ;
  • des polices « Noto » ont été ajoutées ;
  • l’Aide est plus lisible et plus facile d’accès.

WRITER

  • un nouveau style de tableau a été ajouté, pour rendre vos documents plus agréables ;
  • le publipostage permet désormais d’utiliser des données issues de Writer ;
  • un nouveau menu « formulaire » vous permet de créer plus facilement des documents interactifs ;
  • le nouveau dictionnaire est plus flexible ;
  • les visuels peuvent être retourner librement.

CALC

  • de nouvelles commandes ont été ajoutées pour sélectionner les cellules non protégées ;
  • les feuilles de calcul protégées sont maintenant identifiées par un logo cadenas ;
  • il est désormais possible d’exporter un tableur en format image PNG ou JPG ;
  • La boîte de dialogue Liens a été simplifiée ;
  • Trois nouveaux liens compatibles ODF 1.2 ont été ajoutés. des fonctions de tableur ont été implémentées pour la recherche et le remplacement de texte en utilisant des positions d’octets.

IMPRESS

  •  10 nouveaux modèles, pour une utilisation personnelle et professionnelle, ont été ajoutés ;
  • le ratio par défaut est maintenant de 16:9.

 

Nous vous invitons à lire également notre article sur Libre Office dans la rubrique « AIL PC ».

Comment exporter, via Enigmail, son couple de clefs utilisateurs ?

Chiffrer ses messages est devenu simple grâce au module Enigmail installé dans Thunderbird. Mais savez-vous qu’il est possible d’exporter son couple de clefs utilisateurs afin de chiffrer vos courriels depuis différentes machines ?

Voici la procédure à suivre :
1. Dans Thunderbird, dirigez-vous dans les préférences d’Enigmail. Si celui-ci s’est installé correctement, vous devriez pouvoir ouvrir un menu « Enigmail » en haut de votre écran et cliquer sur « Préférences ». Si c’est le cas, passez directement à l’étape 4.

Sinon, allez dans le menu « Outils » et cliquez sur « Modules complémentaires » pour ouvrir le gestionnaire des modules complémentaires.

2. Dans le moteur de recherche de ce gestionnaire, tapez « Enigmail ». Si celui-ci n’apparaît pas, pensez à sélectionner « Mes modules complémentaires ».

S’il ne s’affiche toujours pas, c’est que vous n’avez pas installé Enigmail !

3. Cliquez sur « Préférences ».

4. Allez dans l’onglet « Sauvegarde / Restauration ».

5. Cliquez sur « Exporter paramètres et clefs », et choisissez, en cliquant sur « Parcourir », sur quel support vous souhaitez sauvegarder votre couple de clefs utilisateurs.

Ensuite, il n’y a plus qu’à importer ce fichier dans votre autre ordinateur pour pouvoir lire vos messages codés et en envoyer à vos contacts !

Nouvelles – Appel aux dons Wikipédia

Vous n’êtes certainement pas sans connaître la formidable encyclopédie collaborative « Wikipédia ».
Née en 2001, Wikipédia est devenue en 15 ans le 5e site le plus visité au monde :
500 000 000 visiteurs par mois ! L’encyclopédie est disponible en 283 langues, autant dire que c’est un véritable outil universel pour la propagation de la Culture et de la Connaissance.

Si vous y avez fait un tour dernièrement, vous avez pu tomber sur ce message :

Eh oui, Wikipedia a besoin de nous !
Tout projet libre qu’il soit, il a besoin de serveurs pour tourner et d’équipes pour le maintenir cohérent… et cela a un coût.
Aussi, l’association AIL vous encourage vivement à faire un don, même ponctuel pour maintenir ce formidable projet libre et dépourvu de message publicitaire !
Après tout, il date de quand l’achat de votre dernier dictionnaire ? Et de votre dernière encyclopédie ? Hum ? Un dictionnaire coûte grosso-modo entre 20 et 30 €… alors pourquoi ne pas faire un don pour un service dont vous vous servez, je suis sûr, très souvent ?

Pour ma part, c’est le deuxième appel aux dons auquel je réponds présent et c’est à mon avis un juste retour des choses en tant qu’utilisateur quasi-quotidien.

Librement

Aldéric