Conseil de lecture – Facebook, la catastrophe annoncée.

Roger Mc Namee, l’auteur de Facebook, la catastrophe annoncée, a participé à la création du réseau social aux côtés de Mark Zuckerberg. Jusque là fier de cette création sociale ludique, McNamee tire la sonnette d’alarme suite aux nombreux scandales qui entachent la réputation de Facebook.

« Facebook est aussi néfaste pour la démocratie que fumer l’est pour la santé. » Roger McNamee.

Collecte et revente de données personnelles, manipulation de l’attention des utilisateurs et de leurs comportements, fake news et instrumentalisation de l’opinion publique… autant de menaces contre nos démocraties. Roger McNamee nous explique cette déliquescence, milite pour une réglementation stricte de Facebook et propose des solutions pour ranimer notre vigilance.

Facebook, la catastrophe annoncée est disponible sur l’Amazon killer : place des libraires.

BleachBit – le CCleaner libre !

Si vous travaillez avec un PC équipé de Windows, vous connaissez sûrement le logiciel de nettoyage CCleaner. Il permet de faire le ménage sur votre ordinateur et de vous débarrasser – entre autre – des divers traces numériques que vous laissez derrière vous. Ce dernier existe en version gratuite (avec des fonctionnalités désactivées), mais régulièrement le programme vous demandera de passer en version payante. Si ce n’est en rien obligatoire, c’est très frustrant.

Oubliez tout cela, BleachBit est là pour vous : solution efficace, accessible et traduite en français.

BleachBit_ubuntu
Écran d’accueil de BleachBit, avec les différentes options de nettoyage.

Continuer la lecture de « BleachBit – le CCleaner libre ! »

DWService, libérez-vous de Teamviewer !

Si vous dépannez régulièrement le PC de vos amis ou des membres de votre famille, vous avez sans doute remarqué que c’était quasiment impossible par téléphone. Il est difficile, en effet, pour le dépanneur d’identifier ce que l’utilisateur à devant les yeux et pour l’utilisateur d’expliquer clairement ou de suivre correctement les indications. Aussi, la seule solution est la prise en main à distance.

Une solution très connue est le logiciel commercial TeamViewer, qui est « gratuit » pour une utilisation non professionnelle. Cependant, il faut que les deux pc soient équipés d’une version assez proche, sans quoi il faudra mettre à jour avant de pouvoir prendre la main.

DWService est la solution libre qu’il vous faut ! Continuer la lecture de « DWService, libérez-vous de Teamviewer ! »

Linux, qu’est-ce que c’est ?

Dans cet article, nous allons vous expliquer très simplement ce qu’est Linux – ou plus exactement GNU/Linux comme nous allons le voir – à travers quelques questions toutes simples. C’est parti !

Linux, qu’est-ce que c’est ?

Linux, c’est un système d’exploitation (SE ou OS en anglais – Operating System), en gros c’est un ensemble de programmes qui permet de travailler avec un ordinateur. Exactement comme Windows et MacOS, mais en Libre !

Linux, GNU/Linux, quelle est la différence ?

Linux c’est le noyau des systèmes GNU/Linux, en résumé c’est un peu comme le moteur d’une voiture, c’est en quelque sorte le chef d’orchestre du système.
Ainsi, quand on utilise Linux pour parler du système en entier, c’est un abus de langage, on devrait parler de GNU/Linux.

D’où vient GNU/Linux ?

Un peu d’Histoire : les Logiciels Libres sont nés avec Richard Stallman, qui lance en 1983 le projet GNU et la philosophie des 4 libertés fondamentales (exécuter, étudier, améliorer, diffuser). Mais il faudra attendre 1991, pour qu’un développeur finlandais de 22 ans, Linus Torvalds, crée le noyau Linux.
C’est l’association du noyau Linux et des logiciels GNU qui a permis de créer des systèmes entièrement libres et les premières distributions.

GNU /Linux
Les logos de GNU et de Linux

Linux et les logiciels libres sont tous gérés par des communautés d’utilisateurs ou des sociétés qui ont décidé de laisser un accès libre au code source de leur logiciel. Il n’existe qu’un seul noyau Linux, mais des milliers de Logiciels Libres. De ce fait, il n’existe pas qu’un seul système GNU/Linux ! On les appelle « distributions », chacune d’entre elles est créée et spécialisée en fonction de certains besoins ou en fonction de certaines préférences.

Ainsi, on trouve des distributions généralistes comme :

  • Ubuntu, une distribution idéale pour les débutants
  • Debian, une distribution extrêmement stable
  • Red Hat, une distribution américaine…

comme des distributions spécialisées dans un domaine, telles que :

  • Kali linux, pour les tests de sécurité
  • GeeXbox, pour transformer un pc en médiacenter
  • SteamOS, une distribution de la société Valve orientée jeu vidéo
  • Studiobox, pour la création multimédia…

Bref, en choisissant d’utiliser un ordinateur avec GNU/Linux, vous avez le choix ! C’est justement pour vous aider à choisir votre distribution que nous avons créé la section « OS GNU/Linux » dans Ail-PC.

Quels sont les avantages et les inconvénients à utiliser GNU/Linux ?

Utiliser une distribution GNU/Linux en lieu et place de Windows ou de MacOS, c’est un gage :

  • de sécurité pour votre vie privée. En effet, les Logiciels Libres n’ont pas de fonctionnalité cachée faite pour vous espionner ;
  • d’avoir accès à une quantité incroyable de Logiciels Libres (et gratuits) ;
  • d’avoir des logiciels à jour, sans se soucier des licences et des codes d’activation.

Mais c’est également un choix qui a des conséquences :

  • tous les matériels ne sont pas supportés. Même si c’est de moins en moins vrai, vous ne devez pas acheter une imprimante ou un scanner sans vérifier qu’il soit compatible auparavant.
  • tous les logiciels ne sont pas compatibles. Exactement comme un logiciel Mac ne fonctionne pas sous Windows et inversement, vous ne trouverez pas forcément le logiciel dont vous avez l’habitude sous GNU/Linux. Pour autant, rassurez-vous, il existe quasiment toujours un équivalent.

J’ai peur de ne plus savoir utiliser mon ordinateur, si je change pour GNU/Linux.

C’est une crainte tout à fait légitime, car les interfaces sont différentes de celles que vous pouvez connaître. Il en existe plusieurs, les principales sont Gnome et KDE. Mais rassurez-vous on prend vite ses marques.

 

Je ne suis pas informaticien, GNU/Linux c’est trop compliqué.

Détrompez-vous, GNU/Linux n’est pas plus compliqué qu’un autre système, vous pourrez tout faire via une interface graphique (via des icônes). L’installation de GNU/Linux peut faire peur, mais elle n’est pas plus difficile que l’installation d’un Windows. La seule différence, c’est que sur GNU/Linux on vous invite à devenir averti et à comprendre ce que votre ordinateur fait… donc vous aurez la possibilité de mettre les mains dans le cambouis, mais ce n’est en rien une obligation.

J’aimerai bien tester GNU/Linux, mais je ne suis pas prêt à quitter Windows ou MacOS.

Qu’à cela ne tienne ! Si vous n’êtes pas prêts à quitter Windows ou MacOS, vous pouvez installer GNU/Linux en « dualboot ». Plus simplement, ça veut dire que vous pouvez l’installer à côté de votre système actuel. A chaque démarrage de l’ordinateur, celui-ci vous demandera si vous voulez démarrer sur GNU/Linux ou sur Windows/MacOS. Il existe des Groupes d’Utilisateurs de Linux (ou LUG – Linux Users Groups) un peu partout, si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à les contacter… ou à nous solliciter !

Voilà, on espère que cela aura répondu à vos questions, si vous en avez d’autres : posez les nous !

 

 

 

Inventaire – gérez votre bibliothèque librement !

Vous cherchez un moyen simple de gérer votre bibliothèque, de trouver des livres à emprunter proche de chez vous et de faire des rencontres ? Ne bougez plus, Inventaire est là.

Inventaire a 3 objectifs :

  1. Permettre de faire l‘inventaire de vos livres et de ce que vous voulez en faire (prêter, donner, vendre…).
  2. Partager vos inventaires entre amis et groupes… bienvenue dans la plus grande bibliothèque collaborative !
  3. Garder la trace des livres que vous prêter et emprunter. Pour que vos livres puissent enfin rentrer chez vous !

Inventaire est un logiciel Libre, vous pouvez y participer en améliorant le code ou en participant à sa traduction. Pour suivre l’activité de ce service, on vous invite à découvrir sa page Mastodon.

Pour ajouter des volumes à votre bibliothèque, 3 choix s’offrent à vous :

  1. la recherche puis l’ajout via un moteur de recherche
  2. le scanne du code barre de l’ouvrage via la webcam de votre pc ou de votre smartphone
  3. l’import de plusieurs livres via un fichier (au format GoodReads – .csv, au format LibraryThing – .json, au format Babelio – .csv ou tout simplement avec n’importe quel fichier ontenant des ISBNs ! )

Comme vous avez pu le voir, la facilité d’ajout d’un volume est déconcertante de simplicité !

Un grand merci à Maxime Lathuilière (projet, design, code) et à Vincent Jumeaux (code, projet) !

Common Voice – Comment participer au projet

Pour faire parler une IA, il faut une base de données d’échantillons vocaux. Or si l’on veut voir l’émergence de solutions Libres dans ce domaine, il est primordial de créer une base de données libre. C’est le but du projet Common Voice de Mozilla.

Voici une vidéo pour vous montrer comment faire et pour que vous puissiez voir combien il est simple de contribuer !

Prêts ? à vos micros !

Edit : dans la vidéo lors de la démo de Mycroft AI, on n’entend pas la question que je pose en anglais « What’s the weather like? »… mais ça s’explique car Mycroft a pris la main sur le son et le micro pour écouter ma demande.

Conseil de visionnage – The great hack : l’affaire Cambridge Analytica

Quand on vous dit qu’il ne faut pas utiliser Facebook !
Aujourd’hui on vous invite à visionner le reportage The Great Hack : l’affaire Cambridge Analytica, qui montre comment certaines entreprises manipulent les masses à des fins politiques via les réseaux sociaux.
Le documentaire se concentre sur Brittany Kaiser, l’ancienne directrice au développement des affaires chez Cambridge Analytica, et montre comment cette société a eu une influence sur l’élection de Trump et sur le Brexit. Édifiant !

Voici la bande annonce :

Ce documentaire est disponible sur Netflix.

Conseil de visionnage – Au secours mon patron est un algorithme

video cashCe n’est pas un secret, chez AIL nous nous battons pour la vie privée et cherchons à vous mettre en garde contre les GAFAM. Ces derniers multiplient les « IA », intelligences artificielles, pour vous « offrir » des services toujours plus performants, au détriment de votre vie privée mais également au détriment de milliers de travailleurs anonymes. Pour faire fonctionner une IA, ils faut en effet des humains. Ce reportage éclaire de façon saisissante, comment les GAFAM exploitent des milliers d’individus. A visionner de toute urgence !

Et si vous n’avez pas le temps, jetez simplement un œil à ce que dit Lukas Biewald, le fondateur de Figure Eight – une société d’entraînement pour les IA.

Pour les non anglophones, en voici la traduction :

[…] avant Internet, il était très difficile de trouver quelqu’un assis pendant 10 minutes, de le faire travailler pour vous et de le renvoyer après ces 10 minutes. […]

Ce reportage a été

Événements – Journées du Patrimoine

À l’occasion des Journées du Patrimoine, nous voulions vous inviter à réfléchir sur le fait que le Logiciel Libre fait parti de notre patrimoine, c’est un bien commun et universel !

La liberté d’usage : vous pouvez utiliser les Logiciels Libres comme vous pouvez visiter et découvrir le patrimoine (c’est même encore plus libre, pas besoin d’attendre une journée particulière pour le faire).

Le liberté d’étude : découvrir le patrimoine, c’est apprendre l’histoire, les influences culturelles ; étudier le Logiciel Libre c’est pareil !

La liberté d’amélioration : le patrimoine inspire, produit des courants artistiques ; le Logiciel Libre est une base libre sur laquelle n’importe qui peut créer et développer de nouvelles choses.

La liberté de copie : même si la copie du Patrimoine culturel est bien plus réglementée (pas de droit de copier la tour Eiffel sans autorisation par exemple), la copie et la distribution de copies de Logiciels Libres est l’une des bases fondamentales de ce formidable mouvement.

Profitez bien de ce week-end pour faire plein de belles découvertes et pour vous enrichir culturellement !

Conseil de visionnage – Dopamine sur Arte

🍿 Dopamine – Arte

Aujourd’hui on vous invite à découvrir une série de vidéo sur la chaîne ARTE qui explique comment les applications smartphones à la mode font pour créer de l’addiction et consommer votre « temps d’attention ».

Pour le visionnage, c’est par ici !

Merci à AntoineÐ pour l’information.